Méditation de la Féminité ?

J’ai construit ces méditations spécialement destinées aux femmes au fil de mes ateliers et stages « Et la Femme s’Aime© ». Ils sont de formidables moments de co-création, enrichis du groupe et de la singularité de chacune.

Je souhaite aujourd’hui vous proposer ces méditations l’une après l’autre, à la façon d’une « série » dans laquelle chacune pourra piocher au gré de ses besoins du moment… Pour l’instant, elles seront écrites, mais des vidéos viendront rapidement…

Comme vous le constaterez par vous-même, je fais appel dans ces méditations à la respiration, la visualisation, la pensée positive, l’ancrage, l’harmonisation énergétique, les thérapies cognitives… Une large palette, totalement représentative de ma pratique, et dans laquelle chacune est assurée de trouver quelque chose qui résonne.

Construites spécifiquement pour les Femmes, chacune de ces méditations est en lien avec le vécu féminin et les sujets qui sont spontanément abordées par les Femmes que j’accompagne. Nous aborderons par exemple des thématiques comme : retrouver sa puissance de Femme, sa créativité, sa liberté, sa Flamme intérieure, suivre ses désirs, retrouver confiance en soi, aimer son corps, s’aimer, être séduisante…

Alors, allons-y ensemble… Notre première méditation de la Féminité est consacrée à la fleur intérieure, magnifique et abondante, que nous possédons toute… Cette fleur, c’est l’élan vital, l’énergie profondément féminine, à la fois douce et puissance qui est en chacune.

 

La préparation…

Pour toutes les méditations, j’invite en général à se créer un espace qui vous plaise et soit propice à la détente. Ici, c’est encore plus important ! Consacrez du temps à préparer votre espace et votre temps de méditation, et vous y êtes déjà !

Bougies, voiles, coussins, musique… Prendre soin de vous commence là ! Préparez-vous un petit coin de paradis… Pour un beau rendez-vous avec vous-même…

Prévoyez un vêtement ou un châle pour ne pas avoir froid.

Si vous avez un coussin de méditation (ou un équivalent : petit coussin, couverture pliée…), prenez-le, car je vous conseille de faire cette méditation assise. Assurez-vous d’être confortablement installée.

 

La méditation (bientôt en version audio vidéo)

Fermez vos yeux.

Commencez par vous déposer, déposer votre corps, vos pensées. Respirez calmement et profondément, de nez jusqu’au fond de votre périnée. Prenez le temps. Puis, portez votre attention sur vos pieds, détendez-les ; si vous sentez des tensions, imaginez qu’elles disparaissent dans le sol à l’expiration, et inspirez une sensation de calme et de détente. Procédez de la même manière en remontant le long du corps : les mollets, les genoux, les cuisses, les fesses et le bassin, le ventre, la poitrine, le dos, les épaules, la gorge, la nuque, le cuir chevelu, le visage, la gorge, la langue.

Si des pensées apparaissent, contentez-vous de les observer, sans jugement, avec bienveillance.

Vous voilà maintenant totalement posée…

 

Portez à présent votre attention sur votre bassin.  Restez-y un moment, juste pour sentir comment vit cette zone de vous, ce centre fondamental, porteur d’énergie et de vie. Essayez de visualiser cette zone, votre ventre, le bassin, le périnée, votre utérus, vos ovaires, votre vagin. Laissez venir les images, les sensations… Respirez profondément, jusque dans cette zone.

Portez maintenant votre attention tout au fond de votre périnée. Détendez-le ou imaginez qu’il se détend. Inspirez du calme, expirez vos tensions éventuelles.

Visualisez à la base de votre périnée un petit bourgeon, humide de rosée et gorgé de vie.  Laissez-le s’installer.

Voyez doucement ses racines pousser et descendre le long de vos jambes, de vos pieds, avec douceur, puis aller dans la Terre, profondément, puiser son énergie nourricière. Sentez la force et l’ancrage de ses racines, pourtant si légères.

Sentez l’énergie qui monte depuis la Terre (vous pouvez visualiser une couleur, rouge par exemple). Remonter depuis la Terre le long de vos racines, jusqu’au bourgeon. Voyez cette énergie nourrir ce bourgeon de force, de densité, de stabilité, de confiance.

Concentrez-vous sur ce bourgeon. Voyez le grandir, lentement et avec force. Voyez-le commencer à s’ouvrir, à éclore lentement, à la fois avec douceur et puissance. Voyez alors une belle fleur rouge qui se déploie, un hibiscus par exemple. Ses majestueux pétales s’ouvrent vers le haut et emplissent votre bassin. Ils forment une coupe, un hamac, une base solide pour accueillir votre énergie dans son cocon de pétales. Voyez le pistil, les étamines vigoureuses. Cette fleur emplit à présent votre bassin tout entier. Voyez comme elle est lumineuse, forte, belle… Elle est emplie d’amour, de force vitale… Sentez comme votre bassin s’emplissent d’agréables sensations, sentez la chaleur d’un doux soleil, la caresse des pétales veloutés.

Inspirez profondément, expirez profondément… Profitez pleinement de ces sensations, douces, puissantes comme une vague d’énergie, à la fois forte et tranquille. Une énergie de création, d’amour, de diffusion.

Imaginez à présent que cette fleur prend une nouvelle expansion. Sa base demeure à la base de votre périnée, mais les pétales grandissent jusqu’à votre cœur, et irradient leur énergie… Votre bassin, centre d’énergie, est maintenant connecté à votre cœur de Femme. Bassins et cœur, reliés et enracinés. Sentez cette énergie, cette force de vie, puissante et suave, qui se répand dans votre corps entier.  Laisser votre fleur s’épanouir dans tout votre être, jusqu’au sommet de votre crâne, et irradier même au-delà des limites de votre corps. Cette fleur et son énergie sont en vous et vous enveloppe à la fois… Le rouge est partout, doux, pénétrant, apaisant, confiant, solide, aimant…

Profitez de votre fleur, sentez-là… Respirez lentement et profondément. Quand vous inspirez, vous diffuser dans tout votre corps cette énergie vitale ; quand vous expirez, vous la diffuser sur le monde entier.

Si cela vous est possible, imaginez que votre fleur grandit, encore et encore, pour emplir la pièce dans laquelle vous vous trouvez, puis la villen, puis le pays, puis le monde et l’univers… Cette fleur diminue ensuite jusqu’à reprendre sa taille « humaine » dans votre bassin…

Profitez de cette fleur, et répétez vous : « J’ai en moins une énergie incroyable, une puissante énergie, vitale et créatrice. Je suis une Femme puissante, douce, confiante, aimante et parfaite. Je suis connecté à mes désirs et mon élan de vie essentiel. Je m’aime sans condition. »

Prenez un temps, silencieux, pour profiter de cette fleur et l’ancrer dans votre bassin. Détaillez-là, sentez-là, reconnaissez-là : sa taille, ses couleurs, ses parfums, ses textures (poudrée, lisse…)… Inspirez chacune de ces sensations et images.

Puis, doucement, reprenez contact avec l’ici et maintenant. Respirez plus rapidement, bougez délicatement, puis ouvrez les yeux lorsque vous êtes prêtes, et préparez-vous à vivre une délicieuse journée, pleine de votre énergie et votre potentiel de Femme.

 

 

Et après…

Cette fleur est présente en vous en permanence ! Il vous suffit d’y penser et d’être attentive aux sensations dans votre bassin et votre périnée, puis d’imaginer votre fleur grandir et irradier de stabilité, de douceur, de chaleur, de confiance, d’amour et de puissance…

Et, n’oubliez pas, vous êtes une Femme formidable !

 

Fémininement vôtre,

Elodie.