Faire une pause, immobile. Respirer, amplement, profondément. Et, peu à peu, écouter son corps, sans réfléchir ni juger, et laisser venir puis grandir le mouvement qui demande à exister… Un moyen formidable d’entrer en soi, de sentir, de comprendre, d’évoluer…